Test du dlc Bastion de l'Ombre - Quand Bungie fait son Doom

Bungie, qui s'est désolidarisé d'Activision, revient sur sa licence phare avec une nouvelle extension : Bastion des Ombres. L'occasion pour le studio de proposer une expérience à 100% Bungie sans devoir répondre à qui que ce soit.  Nous voila donc en direction de la Lune et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y aura du sport !

Objectif Lune

J'vais vous mettre tout de suite au parfum : avant ce DLC, je n'avais encore jamais touché à Destiny 2 et simplement fait la bêta du premier. Mon avis est donc celui d'un néophyte qui pensait que le jeu n'en valait clairement pas la chandelle. Heureusement, seuls les cons ne changent pas d'avis et je me suis dit que c'était le bon moyen de découvrir ce que le MMO d'action avait vraiment sous le capot.

Me voilà en direction de la lune sans la moindre explication. Alors oui, pour ceux qui ne le savent pas, depuis le passage en "Free to play", vous débutez l'aventure avec un niveau d'équipement de 750 et vous avez la possibilité de réaliser l'ensemble des activités sans réelle restriction. Un point très favorable pour le joueur voulant tâter de tout et tout de suite, mais qui peut aussi perdre certains joueurs. On se retrouve rapidement avec des quêtes qui pleuvent de partout à tel point qu'on ne sait plus où donner de la tête. Un conseil : gardez votre calme et prenez le temps de bien lire et de vous familiariser avec le jeu. Passées quelques heures, vous aurez mieux organisé vos objectifs et cela se passera beaucoup mieux.

20191013111656_1.jpg
20191013222551_1.jpg

Comme je le disais, direction le satellite de la Terre. Bon clairement, on ne part pas pour une ballade de santé et le jeu vous le présente dès votre alunissage où ça pète de partout et durant lequel il vous faut repousser la Ruche. Croyez-le ou non, je me suis senti en plein Starship Troopers à défoncer tout ce qui bouge. Quelle entrée en matière extrêmement classe : tout est bien pensé que ce soit en matière de musique, d'ambiance et même de couleurs. La Lune, ce terrain de jeu qui pourrait semblait assez morose, offre, dès les premières minutes, un spectacle des plus agréables.

On va de découverte en découverte et surtout on est noyé par un flot d'informations, de personnages, mais à chaque détour de rocher, cette ambiance vous fouette le visage. Si on aurait aimé un petit "Previously in Destiny..." pour les néophytes, on laisse finalement ce point tomber tellement l'ambiance générale nous plonge au coeur des histoires. J'ai vraiment ressenti des vibrations similaires à l'ambiance de DOOM. Des espaces uniquement illuminés à la torche, des ombres et des bruits dans les ténèbres.

Si c'est un point clairement positif, on regrette par contre certaines quêtes de l'histoire qui se transforment rapidement en bashing d'activités et de tueries plutôt qu'en réelles avancées scénaristiques. D'ailleurs, même si la campagne apparaît comme assez intéressante, on regrette sa longueur, mais il semblerait que c'est l'apanage de Destiny que de proposer du contenu étayant l'histoire de la campagne. On reste néanmoins un poil sur sa faim.

Le bastion des activités avant tout

Une fois l'aventure achevée, une seule chose à faire : monter son niveau de puissance afin de se faire trouer en raid et devenir le meilleur dresseur. Si on peut en avoir marre de répéter inlassablement les mêmes activités dans un jeu, ce risque n'est pas présent dans Destiny tellement il y a de choses à faire. En plus, je viens de débarquer sur le jeu alors autant vous dire que je croule sous le contenu.

20191013105212_1.jpg
20191021214957_1.jpg

Des artefacts à récupérer, le système de Gambit qui est un mix de PvP et PvE vraiment intéressant, les assauts, les quêtes journalières et hebdomadaires, les succès... Non, franchement, on peut dire certaines choses sur Destiny 2, mais critiquer la quantité de contenu serait compliqué. D'ailleurs, le Bastion des Ombres rajoute la Chasse aux cauchemars, des assauts plus courts vous permettant de vous frotter à d'anciens ennemis.

Au final, l'objectif est d'atteindre les 960 de puissance d'équipement et cela demande clairement de l'investissement. Dans un premier temps, vous n'avez pas trop de difficultés à atteindre les 900. Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que le vrai farm naît. Il vous faudra vous occuper des défis hebdomadaire pour espérer récolter des pièces intéressantes ou encore obtenir des engrammes parfaits, qui vous proposent de l'équipement d'un niveau supérieur au vôtre.

Petite nouveauté pour la version Free to play : l'arrivée d'un pass saisonnier qui rejoint le lancement de la "Saison des Éternels". D'ailleurs, ce premier pass est offert pour tout achat de l'extension.  Une bonne manière de récompenser les joueurs les plus productifs. On retrouve de nombreuses récompenses comme notamment une arme exotique ou encore quelques skins. Vous avez 70 jours pour arriver au bout des 100 paliers (qui demandent chacun 100.000 d'expérience).

20191021214948_1.jpg
20191021215011_1.jpg

Dans ce fameux pass saisonnier, vous retrouvez au palier 7 un artefact. Celui-ci n'est pas qu'un simple objet, mais propose une nouvelle possibilité de personnalisation au titre et à votre équipement. Il permet d'augmenter votre niveau de puissance, mais il possède aussi un arbre de talents personnalisables. Cet artefact renforce la volonté de proposer de réels éléments personnalisables au titre. D'ailleurs, tout l'équipement possède des statistiques (Intelligence, force, ...). À cela s'ajoute tout un système de mods qui permet encore de plus personnaliser votre personnage. Si vous attendiez davantage de choix de l'équipement dans un jeu en ligne d'action, c'est chose faite.

Et maintenant ?

Que vous soyez nouveau ou ancien, on ne peut clairement pas mettre de côté le fait que Bungie a mis les bouchées double avec ce DLC. Certes, il n'est pas parfait notamment via une campagne un poil trop courte et son côté vraiment déroutant pour les nouveaux joueurs. Cependant, à côté de cela, je reviens encore une fois avec cette ambiance lunaire et ce côté particulièrement sombre dans la narration. Il faudra voir dans le temps si le contenu suivra, mais la base sur laquelle Bungie bâtit sa nouvelle fondation est plutôt solide.

Pour les nouveaux joueurs, encore une fois, n'ayez pas peur de forcer et de vous renseignez sur le net en général. Certes, le début est déroutant, mais il en vaut clairement la chandelle !

Bastion des ombres est disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One au prix de 35 euros. Si vous êtes nouveau, deux possibilités : soit vous achetez le DLC et vous lancez directement dedans, soit vous attendez de faire un peu de contenu annexe. Nous vous conseillons la première solution, car elle vous permettra de profiter plus rapidement du pass saisonnier et des récompenses liées à celui-ci.

Ce test a été réalisé par Glaystal grâce à une copie offerte pas le développeur.


Que pensez-vous de Destiny 2 ?

7 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (15 évaluations | 0 critique)
5,1 / 10 - Moyen

17 joliens y jouent, 21 y ont joué.