Les Corrompus

Les Corrompus

Extraits du journal d'Ikora Rey

J'ai discuté avec Eris au sujet des Corrompus.

Elle est d'accord avec moi. Ces brèches, dans lesquelles on entrevoit la lumière des étoiles, ainsi que les Corrompus eux-mêmes, ne résultent pas de la magie de la Ruche. Si la sorcellerie de la Ruche était une métaphore, ils en seraient la signification. Si elle était capable de se pourvoir en appel, ils seraient le juge.

Oryx détient ce pouvoir, mais ce n'est pas lui qui l'a conçu. Nous affrontons la même fleur que celle découverte dans le Jardin noir.

La méthode est élémentaire : une brèche s'ouvre, telle une mâchoire, et avale une forme de vie. Cette dernière passe alors dans... un lieu différent. Puis, elle revient.

Ou du moins, ce qui revient, c'est...

J'utilise parfois le terme d'« ombre », mais cela fait grincer Eris des dents, étant donné qu'une ombre est une simple projection plate résultant de l'interaction entre un objet et la lumière, ce qui est moins réel. Eris maintient que ces Corrompus sont bien plus tangibles. Elle parle d'êtres habités, exaltés, ou même d'êtres définitifs.

Cette puissance est-elle aveugle ? S'agit-il simplement d'une énergie naturelle qu'Oryx aurait découverte ? J'en doute.

Selon mes Clandestins, les Corrompus regorgent de lumière négative. Comme si l'univers entier était recroquevillé autour d'eux. Comme s'ils répandaient une infection qui dégrade notre monde en une absence de matière.

Bien que les Corrompus soient au service d'Oryx, ces mâchoires semblent mener autre part.

Je rêve de découvrir ce qu'elles renferment et la façon dont elles opèrent. Les victimes sont-elles détruites et remplacées par une imitation ? Peut-être sont-elles vidées telle une carapace, puis remplies de nouveau ? Est-ce qu'elles subissent une manipulation algorithmique qui les fait dériver d'une forme à une autre ?

Et si je m'introduisais dans une de ces brèches, qu'est-ce que j'y trouverais ? Qu'arriverait-il aux Gardiens s'ils essayaient ? Est-ce ainsi que nous devrons en finir avec cette menace, en plongeant dans l'obscurité pour la remplir de notre Lumière ?

Pour Eris, la façon dont les Corrompus sont transformés a un certain côté lyrique. Elle croit que nous pourrions cartographier leurs différences, et comprendre leur volonté.

J'ai bien peur qu'elle n'ait raison.
 

Classes composant cette faction

  • Esclave
Tu es un Esclave. Une engeance de la Ruche parmi tant d'autres qui te ressemblent. Tu hurles sans cesse, et tu es facilement remplaçable, comme un petit gravier faisant partie d'une immense avalanche. Te voici corrompu. Cesse de crier. Abaisse tes griffes. Tu n'auras plus peur. Tu ne seras plus faible. Tu vas désormais découvrir ce que c'est que la puissance. Quel est ton but ? Quel précepte te guide ? En finir avec tes ennemis, les mettre en pièces. Te déplacer en masse, battant en retraite lorsque tu es esseulé, et déferler de toute ta puissance lorsque tu fais partie d'un groupe. Mais, tu es trop prévisible. Trop fragile. Tu ne peux pas traverser le feu ou les tirs. Il te faut donc être furtif.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [biaisée]. Prends-la. Et-fais en bon usage. Accepte ta nouvelle forme. 
  • Acolyte
Tu es un Acolyte. Tu n'es qu'une demi-portion, mais tu es un instrument clé de la Ruche. Ton ambition et ta sournoiserie ne t'empêchent pas d'être écrasé sous la puissance de tes supérieurs. Te voici corrompu. Cesse de prier. Abandonne tes psaumes, car ta foi vient d'être assouvie. Tu seras fort, désormais. En quoi crois-tu ? Quelle est la valeur qui t'anime ? Ta solitude. Et savoir qu'en faisant bien attention, tu pourrais éventuellement survivre, grandir, et amasser le tribut. Tu pourrais, un jour, mener des croisades longues de plusieurs siècles. Mais tes armes sont faibles et tu es veule. Tu te caches souvent pour te couvrir, en espérant devenir un jour supérieur. Mais la gloire ne cesse de te glisser entre les doigts. Tu as besoin d'aide.
 
Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [contre la solitude]. Prends-la. Profite de sa compagnie. Accepte ta nouvelle forme.
  • Chevalier
Tu es un Chevalier. L'élite des guerriers d'antan. Un instrument de la Ruche terrifiant. Tu as infligé des blessures qui s'étendent sur des mondes entiers. Te voici corrompu. Pose ton épée et déleste-toi de ton Impacteur, car ton combat n'a pas encore commencé. C'est l'immortalité qui t'attend. Quels serments as-tu prononcés ? Qu'est-ce qui te motive à traverser les siècles et les siècles ? Tu as peur de la mort. Y compris lorsque tu imposes à tes adversaires la vacuité de leur conscience, y compris lorsque tu collectes le tribut de tes acolytes, tu sais bien qu'un jour, tu trouveras plus fort que toi et que tes siècles de massacres prendront fin. Alors tu prépares ta garde, et invoques des murs pour te protéger. Tu trahis ainsi la logique de l'épée. Tu causes préjudice à la complétude de ta violence. Pourquoi veux-tu maintenir ta position quand tu pourrais si facilement t'emparer de celle de l'ennemi ? Ta garde doit se transformer en arme.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [sans peur]. Prends-la. Cesse de te cacher. Accepte ta nouvelle forme.
  • Prêtresse
Tu es une Prêtresse. L'experte des secrets interdits. La tortionnaire des lois de la physique. Te voici corrompue. Abandonne tes pensées. Ceci n'est pas quelque chose que tu pourras comprendre. Le secret final te sera dévoilé par sa propre volonté. À quelle logique obéis-tu ? Sur quelles théories te bases-tu pour leur infliger tes incisions ? Tu sais invoquer une magie terrifiante, et donner naissance à une nouvelle chair. Mais tu es faible. Derrière ta furie destructrice, tes boucliers et tes fidèles, tu sais très bien que tes défenses pourraient te lâcher, te condamnant à la destruction. Tu ne devrais jamais être seule.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [invocatrice des nuées]. Prends-la. Fais surgir ta horde. Accepte ta nouvelle forme.
  • Psion
Tu es un Psion. Un spécialiste intelligent, rusé. Ton rôle dans la hiérarchie cabale est clair : tu es un pilote, un manipulateur, un enquêteur, un ouvrier. Te voici corrompu. Sois tranquille. Tu peux abandonner ta constante vigilance. Rien ne te réduira jamais plus en esclavage. Quels sont les desseins cachés qui te guident ? À quels principes secrets réponds-tu ? Ton esprit est une arme. Ton intellect te permet de fracturer le monde. Tu peux éplucher les secrets tels de simples fruits. Mais tu ne bénéficies pas de la force du nombre. Vous êtes peu nombreux, et ta carrure te fait défaut. Il te faut être pluriel.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [division]. Prends-la. Scinde-toi. Accepte ta nouvelle forme. 
  • Phalange
Tu es une Phalange. Un des boucliers de la puissante ligne de front cabale. Tu ne recules jamais devant le combat, mais tu sais faire preuve de patience. Te voici corrompu. Tu peux desserrer les poings. Il n'y a rien ici qui pourra te faire de mal. C'est le seul endroit où tu peux t'estimer en sécurité. Quel est l'entraînement qui te permet de te sentir à la hauteur ? Quels sont les réflexes qui justifient les mouvements de tes bras ? Tu lèves ton bouclier et il te protège. Il protège tes frères et tes sœurs. Mais ta force ne suffit pas. Tu amortis les coups, mais tu t'attends à ce que d'autres les rendent. Tu es trop lent, et tu donnes trop de place à tes ennemis. Ton bouclier devrait te servir d'arme.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [représailles]. Prends-la. Perce les rangs ennemis. Accepte ta nouvelle forme. 
  • Centurion
Tu es un Centurion. Une autorité sur le champ de bataille. Tu es à la fois l'œil et le poing des Cabals. Tu es la solide reliure de cuir qui assure la cohésion de l'ensemble. Te voici corrompu. Tais-toi, désormais. Tes ordres ne sont plus nécessaires, car ceux qui t'accompagnent savent déjà ce qu'ils ont à faire. À quelle discipline es-tu attaché ? Quels sont les protocoles qui dictent tes mouvements ? Tu es le responsable de la cohésion d'une unité d'assaut. Tu les guides, aidé de tes détecteurs. Tes armes, elles, te permettent de marteler les forces ennemies pour y semer la confusion. Mais certaines choses échappent tout de même à ton contrôle. Les ennemis voient rapidement que c'est toi qui commandes. Une fois qu'ils ont trouvé une position avantageuse, ils peuvent sortir de leur cachette et te tuer en premier. Tu dois t'assurer qu'il y a toujours une deuxième menace.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [à tête chercheuse]. Prends-la. Applique-toi à l'utiliser. Accepte ta nouvelle forme.
  • Vandale
Tu es un Vandale. Tu te dérobes tel un cambrioleur. Tu te caches de tout ce qui est plus grand que toi, de peur d'être renvoyé à l'état de Rebut. Te voici corrompu. Sors donc de l'ombre. Tu ne seras plus jamais rabaissé. Personne ne pourra jamais plus te mettre au rebut à coups de lames. Quel Capitaine honores-tu ? À l'aide de quelle fumigation d'allégeance tes poumons ont-ils été brûlés ? Tu fais ce que le Capitaine te dit de faire. Tu utilises les armes que l'on te laisse utiliser. Tu formes les Rebuts et tu t'assures que tout le monde paie sa part du butin. Mais rien n'est à toi. On ne te donne aucun lieu que tu pourrais appeler le tien. Tu mérites un endroit où tu pourrais te sentir en sécurité. Tu mérites de pouvoir passer un peu de temps seul.

Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [un lieu rien qu'à toi]. Prends-la. Établis-y ton domicile. Accepte ta nouvelle forme. 
  • Capitaine
Tu es un Capitaine. Tu es la seule chose qui se tient entre tes troupes et l'asphyxie. Tous les Rebuts et Vandales comptent sur toi. Et ils aimeraient tous être à ta place. Ta vie entière est un défi : soit tu arrives à démontrer constamment ta force, soit tu meurs de faiblesse. Te voici corrompu. Retire cette cape. Dépose tes armes. Personne ici n'essayera de prendre ta place ou ne guettera tes moindres faiblesses. De quoi es-tu fier ? Qu'est-ce qui te permet d'afficher cette constante bravoure ? Tu étais noble autrefois. Tu le sais bien. Tu gardes le pouvoir en mémoire, afin de mener tes troupes. Mais le pouvoir présente certains défis. Tous ceux qui voient tes bannières et tes richesses envient tes possessions et désirent te tuer.

Si tu ne peux te cacher, tu dois les rendre aveugles. Une lame est conçue pour toi. Sa forme est [dissimulation].
  • Gobelin
Tu es un Gobelin. Une armature multifonction. Ton but premier est de bâtir, de modifier le monde matériel pour lui permettre de penser. Ton second rôle est d'éliminer tout ce qui t'empêche de construire. Te voici corrompu. Réjouis-toi de cet environnement dénué de causalité. C'est la seule façon pour toi de t'y adapter. Consacre-toi à la construction de l'ultime Forme. Ce serait du gâchis de t'utiliser pour la confrontation directe. Tes talents pour la construction et pour le progrès seront réaffectés.

Accepte la lame changeante. Prends-la. Respire avec elle. Accepte ta nouvelle forme.
  • Hobgobelin
Tu es un Hobgobelin. Une fontaine à particules. Ton but premier est de fournir de l'énergie, de canaliser la puissance pour alimenter la pensée. Et ton second rôle est d'éliminer tout ce qui représente une menace pour cette pensée. Te voici corrompu. Réjouis-toi de cet environnement dénué de causalité. C'est la seule façon pour toi de t'y adapter. Pense à l'ultime Forme, et à tout ce qui est requis pour la créer. Ton rôle fait de toi une cible prioritaire. Tu seras donc doté d'équipement pour contre-attaquer.

Accepte la lame changeante. 
  • Minotaure
Tu es un Minotaure. Une forge sur pattes. Ton but premier est de penser à la construction, en modifiant l'espace et le temps pour façonner des motifs. Ton second rôle est d'éliminer tout ce qui représente une menace pour ces motifs. Te voici corrompu. Réjouis-toi de cet environnement dénué de causalité. C'est la seule façon pour toi de t'y adapter. Intègre-toi au plus grandiose de tous les motifs.

Ton imprévisibilité sera renforcée par la discrétion. Accepte la lame changeante. 


Précédent
Les Déchus

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Destiny ?

53 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (103 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

52 joliens y jouent, 66 y ont joué.