L'arrivée des micro-transactions ne signifie pas la fin des DLC payants

Dans une interview donnée à Gamespot, le PDG d'Activision revient sur le modèle économique de Destiny et laisse entrevoir le futur financier de la franchise.

Tess

Eric Hirshberg confirme que le succès de Destiny ne se dément pas et espère que les fêtes de fin d'année verront encore se renforcer le nombre de joueurs, qui est passé de vingt à vingt-cinq millions en l'espace de trois mois. Selon lui, ceux-ci passent toujours, en moyenne, plus de trois heures par jour à jouer, ce qui le laisse pantois.

Concernant le modèle économique de la franchise, on apprend que les DLC payants que l'on a connu dans la première année et les micro-transactions arrivées lors du dernier mois ne sont pas en concurrence. Au contraire, elle peuvent et vont très probablement coexister. Il se dit très satisfait à la fois de la vente du jeu, des extensions et des micro-transactions, ajoutant que sa société a déjà fait la démonstration que les deux systèmes vivent très bien ensemble, et que la communauté a soif de contenu.

Quand on lui demande précisément si l'une des deux options sera privilégiée, il se refuse à toute réponse catégorique : toutes les options sont sur la table, car la compagnie est très engagée dans le projet de Bungie, ce qui laisse toutes les portes ouvertes.

Alors que la communauté espérait voir du contenu additionnel offert et financé par les micro-transactions, il semble que cette interview permette d'en éloigner quelque peu la perspective.

Source : http://www.gamespot.com/articles/destiny-microtransactions-and-expansions-can-co-ex/1100-6431944/

Réactions (105)


Que pensez-vous de Destiny ?

52 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (102 évaluations | 0 critique)
6,1 / 10 - Assez bien

52 joliens y jouent, 63 y ont joué.