Destiny, « sans doute l'un des plus gros investissements pour une nouvelle licence à ce jour »

Pour Activision, Destiny est l'un des plus gros budgets de l'industrie vidéo ludique devant poser les bases d'une nouvelle licence pour les dix ans à venir. Pour rentabiliser l'investissement, le groupe mise sur un mélange de concepts éprouvés et d'innovations.

Destiny, « sans doute l'un des plus gros investissements pour une nouvelle licence à ce jour »

On le sait, le groupe Activision fonde de gros espoirs en Destiny, le shooter actuellement en développement au sein du studio Bungie (qui signait déjà la série des Halo). Au point de conclure un partenariat courant pour les dix années à venir (avec des nouveaux « épisodes » lancés tous les ans ou presque) et surtout d'y consacrer un budget d'envergure. Et si, dans les colonnes d'IGN, le CEO d'Activision Publishing Eric Hirshberg ne communique pas de chiffres (dommage), il estime que Destiny représente « l'un des plus gros investissements pour une nouvelle licence jamais investi dans l'industrie du jeu ».

« [Avec Destiny], le potentiel est énorme. C'est un investissement d'envergure. C'est sans doute l'un des plus gros investissements pour une nouvelle licence jamais investi dans l'industrie du jeu à ce jour. Mais nous n'aurions pas engagé cet investissement si nous n'avions pas cru en son potentiel. [...] Dès la genèse du projet quand nous avons rencontré Bungie et écouté ce qu'ils présentaient, c'était déjà une idée impressionnante et très ambitieuse. Pour moi, le véritable atout de Destiny tient à la combinaison d'éléments totalement familiers pour les joueurs et l'ajouts d'éléments totalement novateurs. Le résultat est énorme. »
Eric Hirshberg s'explique : « Il y a des mécaniques de jeu qu'aujourd'hui, les joueurs veulent retrouver derechef pour s'amuser immédiatement. Et au final, [Destiny] est un vrai shooter signé par Bungie. Quiconque a apprécié Halo appréciera Destiny. Mais parallèlement, ce que vous avez vu sur scène [lors de la conférence de Sony durant l'E3 2013] est une démo de la notion de shared world shooter [un shooter immergeant les joueurs dans un même monde qu'ils partagent], la démonstration de la façon dont vous vivez une expérience PvE au cours de laquelle vous affrontez une intelligence artificielle mais que vous vivez conjointement avec d'autres joueurs qui apparaissent autour de vous, que vous connaissez peut-être ou non. Vous pouvez faire équipe avec eux. Et c'est infiniment plus vivants [qu'un FPS traditionnel]. C'est pour moi un parfait équilibre entre un jeu que les joueurs s'approprieront immédiatement et quelque-chose offrant aussi plein de nouvelles découvertes inédites. »
Report Fallen

On sera donc curieux de découvrir Destiny un peu plus concrètement dès l'année prochaine sur consoles uniquement, du moins dans un premier temps. Mais d'ici là, on se souvient forcément aussi que ces dernières années, les gros investissements de l'industrie du jeu en ligne n'ont pas toujours porté leurs fruits (on pense par exemple à Star Wars The Old Republic, présenté avant sa sortie comme « le plus gros investissement de l'histoire d'Electronic Arts », pour finalement peiner à fidéliser durablement ses joueurs - et surtout impacter durablement l'économie de l'éditeur actuellement en pleine restructuration). Mais plus encore qu'Electronic Arts, Activision est un poids lourd de l'industrie du jeu et Destiny façonne sa propre licence (et c'est sans doute une différence notable). On prend néanmoins rendez-vous l'année prochaine pour déterminer si ce savant mélage mélange de concepts éprouvés et d'innovations imaginé par Bungie pour Destiny s'avèrera suffisamment efficace pour pérenniser une base de joueurs dix ans durant.

Réactions (96)


Que pensez-vous de Destiny ?

53 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (102 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Assez bien

52 joliens y jouent, 65 y ont joué.